La motivation

La motivation au travail

La motivation s’est généralisée et est considérée comme essentielle en entreprise. La preuve,  la lettre de candidature s’est transformée en lettre de motivation. De ce fait, il est important de savoir gérer ses émotions pour affronter les côtés néfastes qu’elle peut provoquer. Pour illustrer mes propos, je vous propose cet exemple :

Je suis motivé dans mon travail et j’aime mon travail. Donc, je mets de l’émotion dans mon travail. Si l’on critique mon travail alors on critique une partie de moi. Le surinvestissement peut rendre difficile la remise en cause de ses travaux. Les discussions avec les collègues se brident et les projets n’avancent plus.

En équipe, une personne trop motivée voudra se retrouver en premier plan et les autres seront délaissés. Je préconise d’évaluer et de maîtriser sa motivation en fonction du système. Il faut surtout avoir un bon équilibre de vie puisque le bien-être repose sur un équilibre de 3 pôles, le professionnel, la vie privée et les activités externes (sport, musique…).

La  génération Y est particulièrement  précurseur de cette manière de penser et ne veut pas mélanger vie perso et vie pro. Cela peut être un facteur de conflits entre les générations.

Le temps de travail est considéré comme thermomètre de la motivation par les anciennes générations. On peut penser que le temps de travail = motivation = pouvoir, alors que le pouvoir repose sur les jeux relationnels et l’organisation de l’entreprise (hiérarchie par exemple).Motivation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *